Comment manger en sèche ?

Lorsque l’on cherche à améliorer sa définition musculaire, il est important de savoir comment manger en sèche. Par conséquent, vous aurez la tâche de calculer votre apport calorique tout en veillant à ne pas descendre en dessous de votre tmb. Néanmoins vous devrez être en dessous de votre maintenance, tout en respectant vos besoins en ce qui concerne les macronutriments ! Il faudra également étaler vos calories sur toute la journée afin de stimuler votre métabolisme de manière constante.

Glucides

Tout d’abord, il faut dire qu’une grande partie des personnes commençant des régimes ou des sèches, pensent qu’elles devraient supprimer voir fortement diminuer les glucides en période de sèche. Grave erreur, en effet, les glucides sont notre première source d’énergie, ils sont essentiels au maintien de notre métabolisme, et lorsque l’on souhaite utiliser les graisses que nous avons en stock, ralentir le processus de déstockage serait peu judicieux…

En revanche vous devrez favoriser les glucides à Indice Glycémique Bas ! Ces glucides entraînent une faible augmentation de la glycémie qui elle m’aime induira une faible sécrétion d’insuline (hormone favorisant le stockage de graisse)

Mes glucides en sèche : riz et pâtes complètes, avoine

Protéines

Il faut préciser que c’est ici que se jouera votre maintien de masse musculaire. En effet en sèche il est très dur de ne perdre que du gras, à moins d’avoir beaucoup d’expérience et de connaître parfaitement son corps et son métabolisme. Pour limiter la perte de muscle vous devrez consommer beaucoup de protéine, cela dit veuillez respecter les pourcentage de macronutriments pendant votre sèche ( 40/30/30 ou alors 40/40/20).

En effet, une surconsommation de protéine peut entraîner une acidose du pH sanguin limitant la récupération musculaire, mais du calme une consommation régulière de fruits et légumes stabilisera l’équilibre acido-basique de votre corps.

Mes protéines en sèche : blanc de poulet, saumon, bœuf maigre et blanc d’œuf

Lipides

Ces derniers doivent être gérés délicatement, car leur fort apport calorique ( 1g de lipide = 9 kCal ). Vous devrez veiller à consommer des lipides de bonne qualité tout en respectant vos macros. Les lipides sont essentiels dans la synthèse hormonale, et n’oubliez pas que vos hormones permettent jouent un rôle primordial sur, votre développement musculaire, perte de graisse mais également performance à la salle.

Mes lipides en sèche : huile d’olive, beurre de cacahuète, amandes, noisettes

A lire aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne perdez pas le contact

Ne ratez pas notre actualité et les conseils, inscrivez vous à notre newsletter !