Différencier les bons des mauvais glucides

La principale source d’énergie que notre organisme reçoit provient bien sur, des glucides. En effet Ils permettent la synthèse du glucose au sein de notre organisme. Ce dernier est le substrat énergétique permettant le bon fonctionnement de nos fonctions vitales . Une fois assimilé, le glucose est utilisé de manière instantanée selon les besoins de l’organisme ou alors stocké sous forme :

– De glycogène dans le foie et nos muscles pour un usage futur.

– De graisses dans les cellules adipeuses.

Quelles sources de glucide est-il préférable de consommer ?

Alors il existe deux types de glucides, les glucides à Indice Glycémique Haut et les Glucides à Indice Glycémique Bas. Oubliez tout ce que l’on vous a dit sur les sucres lents/complexes et rapides/simples, qui laissait comprendre que les sucres complexes composés de plusieurs glucides simples permettaient une montée plus lente de la glycémie… En effet, deux sucres complexes peuvent agirent de manière totalement différente.

Alors prenons l’exemple de l’amidon, glucide majoritaire présent dans le pain blanc et les pommes de terres, celui-ci est un sucre complexe ayant un indice glycémique haut…

Indice Glycémique Haut : augmentation rapide de la glycémie.

Indice Glycémique Bas : augmentation lente de la glycémie.

En réponse à une augmentation de la glycémie, nous secrétons une hormone : l’insuline !

Tout d’abord, cette hormone est régulatrice de la glycémie. Elle est hypoglycémiante car elle fait chuter le taux de sucre dans le sang. Elle est secrétée par le pancréas.

En plus elle escorte le glucose en surplus au sein des muscles et du foie afin de renouveler les réserves de glycogène, mais lorsque ces réserves sont pleines elle transporte le sucre vers les cellules adipeuses pour les stocker sous forme de graisse !

Par conséquent vous aurez donc compris que la concentration de l’insuline secrétée sera différente selon le type de glucide ingéré et cela induira une différence non négligeable sur la quantité des graisses stockées.

Pour conclure, il faut favoriser une alimentation riche en glucides ayant un indice glycémique bas pour limiter le stockage des graisses. Mais faites vous plaisir de temps en temps car la frustration liée à l’alimentation nuira encore plus à votre progression !

A lire aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne perdez pas le contact

Ne ratez pas notre actualité et les conseils, inscrivez vous à notre newsletter !