Fatigue : 4 signes à ne surtout pas négliger

La fatigue est insidieuse. Parfois, lorsque l’on est dans notre routine de tous les jours : Travail, s’occuper de la maison, et nos habitudes sportives, on peut se perdre. En effet, arrive toujours un moment où on effectuera nos tâches de manières automatiques. Et ceci sans pour autant faire attention aux signaux que notre corps envoie, ce qui augmente par conséquent le risque de blessure. Voici donc 4 signes qui vous montrent que vous devez lever le pied.

1 | Une fatigue constante

Vous avez l’impression d’être constamment épuisé et pourtant vous avez des nuits complètes et de qualité. Pensez à faire un break de quelques jours avec le sport afin de recharger vos batteries et de mieux repartir. De plus n’oubliez jamais que c’est lors des phases de repos que votre corps va se reconstruire, donc n’hésitez pas à prendre le temps nécessaire pour vous remettre sur pied.

2 | La récupération est plus lente

Quand vous êtes exténué, votre corps tourne au ralenti, il en est de même pour votre métabolisme. Du coup la récupération est beaucoup plus lente, et votre corps aura du mal à repartir plus rapidement. Ce que vous pouvez faire pour palier à ça c’est bien sur de passer sur une récupération active. Pour cela vous pouvez faire de la marche, du stretching, de la natation ou encore du foam rolling. La récupération active consiste à rester actif durant vos jours off mais avec une faible intensité, afin de garder votre métabolisme stable.

3 | Vous êtes irritable

N’importe quelle petite contrariété vous fait perdre le contrôle, vous vous sentez stressé et prêt à bondir ? La fatigue chronique engendre chez certaines personnes une irritabilité qui elle aussi peut devenir chronique. De ce fait vous comprenez la nécessité de reprendre le contrôle de vos nerfs. Pensez à la méditation, ou autre activité permettant de canaliser cet excédent d’énergie négative.

4 | Vous avez souvent soif

Si vous avez une pratique intensive du sport vous pouvez/devez boire jusqu’à 2l d’eau par jour. Si ce seuil n’est pas atteint, la soif se fera sentir. Le soucis, c’est qu’une bonne hydratation de votre organisme est un des piliers essentiels de votre récupération. Sans l’apport d’eau dont votre corps a besoin vous encourez à une récupération plus lente, moins efficace, mais surtout à un risque de blessure accru !

Sur le même thème : Que faire contre le manque d’énergie à la salle ?

A lire aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne perdez pas le contact

Ne ratez pas notre actualité et les conseils, inscrivez vous à notre newsletter !