Que faire contre le manque d’énergie à la salle ?

Nous avons tous connu cette séance de musculation plus difficile que les autres. Les poids soulevés paraissent plus lourds, les répétitions semblent interminables et tellement laborieuses. Nous le savons pour progresser dans ce sport il faut se dépasser ! En effet, s’améliorer de manière constante est impossible, il y aura toujours des hauts et des bas. Cet article vous aidera à comprendre qu’elles sont les raisons de vos baisses de performances, et votre manque d’énergie.

Alimentation

Je ne cesse de le répéter, l’alimentation est la partie la plus importante en musculation ! Qu’il s’agisse de vos attentes en sèche ou prise de masse, vos aliments seront la clé de votre succès au niveau des performances mais aussi de votre évolution physique. Il est primordial de calculer vos besoins caloriques et vos proportions en macronutriments. En effet si l’on y réfléchit, on s’entraîne en moyenne 4 fois dans la semaine, mais nous comptons entre 3 et 5 repas part jour ! D’où le besoin d’avoir une alimentation équilibrée, afin d’éviter toutes carences pouvant engendrer de la fatigue chronique. Autre information essentielle ! Ne manger pas avant votre séance ou du moins espacez votre dernier repas et votre entraînement d’au moins 2h. En plus de vous sentir lourd durant l’effort, la digestion vous prendra de l’énergie !

Repos

Beaucoup d’entre nous pensent que le développement musculaire passe par de longues séances éprouvantes chaque jour de la semaine. Mais il n’en est rien. La chose à savoir impérativement pour chaque débutant qui souhaite se lancer dans la musculation est la suivante. Votre muscle se reconstruit, prends du volume et se régénère lors des phases de repos ! Il en est de même pour la force et pour la perte de poids. Il ne faut donc pas tomber dans le surentraînement et savoir gérer son repos. Sans jours de pause vous épuiserez plus rapidement vos muscles et vous risquerez des blessures qui pourraient vous éloigner de la salle pendant plusieurs semaines ou mois. Une gestion optimale de votre repos favorisera votre progression musculaire, et évitera la fatigue chronique.

Discipline

Assurez-vous de faire votre programme alimentaire et musculaire en prenant compte vos réels besoins et non en suivant les conseils d’une autre personne. En effet ce qui peut marcher pour une personne ne marchera pas forcement pour l’autre. Lors de vos début vous serez en phase de calibration afin de comprendre votre corps et sa façon de réagir à l’alimentation et aux exercices. Des exercices inadaptés, des poids trop lourds ainsi qu’une mauvaise alimentation trop riches en sucre et/ou gras pourrait avoir des effets dévastateurs sur votre énergie lors des séances qui suivront. C’est pour cela qu’il faudra avancer doucement lors de vos débuts mais surtout d’être très attentif à la manière dont votre corps réagira.

A lire aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne perdez pas le contact

Ne ratez pas notre actualité et les conseils, inscrivez vous à notre newsletter !