Organiser ses entraînements

Qui n’a jamais mis les pieds dans une salle de sport sans vraiment savoir ce qu’allait donner sa séance ?

Nous sommes tous passés par là à nos premiers pas de musculation, souvenez vous des ces séances sans formes dans lesquelles nous pouvions travailler pectoraux, dorsaux abdos et jambes en moins d’une heure… Le pire dans tout ça ? La certitude d’avoir fait une séance efficace…

Cet article fera comprendre aux débutants, l’intérêt d’organiser ses séances en fonction des groupes musculaires à travailler.

Certaines personnes vont à la salle de sport tous les jours et travaillent un groupe musculaire par jour, techniquement c’est faisable, mais le problème est que l’organisme a besoin de jours de repos pour assimiler l’effort et permettre la reconstruction musculaire,

Il est donc préférable d’avoir des jours de repos entre ses séances afin de reconstruire le muscle, et permettre à son métabolisme de travailler en paix. Par conséquent des séances ciblant plusieurs groupes musculaires voisins sont envisageables.

Quels groupes musculaires travailler ?

En ce qui concerne les groupes musculaires, vous pouvez travailler les pectoraux, deltoïdes et triceps dans la même séances, en effets ces groupes voisins sont souvent sollicités lors des exercices, exemple : le développé couché travaille primairement les pectoraux, mais le faisceau antérieur des deltoïdes et les triceps sont également contraints de travailler, donc autant faire d’une pierre deux coups !

Autres groupes musculaires que l’ont peut associer lors de sa séance : dorsaux, trapèze et biceps. En effet lors d’un exercice de rowing ces trois muscles sont sollicités, et de manière générale tous les exercices travaillant le dos sollicitent les dorsaux et trapèzes de prime abord et crée une tension sur les biceps.

Les quadriceps, ischio-jambiers et fessiers quant à eux peuvent être travailler lors du fameux ledgay, des exercices poly-articulaires comme les squats ou le dead-lift (soulevé de terre pour les chauvins 😉 ) permettent de les travailler, la suite de la séance peut se faire avec des exercices ciblés.

Conclusion

Ce types de séances permet un travail efficaces des muscles mais également autorise les jours de repos primordiaux pour la récupération, et le développement musculaire, car il ne faut pas oublier que vos muscles se construisent sur les jours de repos et non pendant l’effort. A vos agendas les amis et bonnes séances !

A lire aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne perdez pas le contact

Ne ratez pas notre actualité et les conseils, inscrivez vous à notre newsletter !